C’est au printemps que les fleurs de sureau embaument délicatement nos promenades. Appelées « la  vanille du pauvre », ces fleurs, ces ombelles nous offrent en plus de cette beauté fleurie, le plaisir de régaler le palais des saveurs dixit Pr Joyeux.

BAB4CF68-E69B-445B-9F51-65112A59502A

590931CC-4AD4-4C56-A831-46587761D57D

Une balade au gré des sentiers pour récolter ces bonheurs qu’il faudra patiemment égrainer (pour ne conserver que les fleurs)  et découvrir ou redécouvrir ces joies simples ... ces papilles qui s’émoustillent et ce parfum qui se diffuse dans toute la maison.

Son goût est un subtil mélange de roses et de litchis qui  raviront vos papilles au travers de délicates préparations culinaires avec du sirop, des gelées, du vin apéritif et même des beignets (que je n’ai pas pris en photo).

48F383AC-DE2B-403B-8C32-FBDB8EE21FE3

Il faudra attendre la fin de l’été pour récolter les baies et en faire des confitures. Veillez à ne pas vous méprendre entre le sureau et le sureau yèble (toxique). Vous trouverez sur internet toutes les informations nécessaires pour ne pas vous tromper et également les différentes recettes qui pourraient vous séduire.

A titre d’information, les baies de sureau peuvent servir de plantes tinctoriales en revanche celà ne sera qu'un petit teint (ne tiendra ni au lavage ni à la lumière ). 

Vous souhaite d’agréables balades, d’agréables joies simples et plein de bonheur en partage.

Pour ma part, je repartirai tout bientôt en cueillette dans mon joli panier en noisetier (acheté dans une brocante) pour de futures gelées et autres bonheurs qui sauront me nourrir corps et esprit 🤫🙏🏻💫✨

Bien à vous

Bon et doux week-end printanier 

Sylvie