De tout temps, on a écrit sur la patience : d’Horace à Shakespeare, en passant par La Fontaine, Voltaire ou encore Plutarque. La patience a toujours été considérée comme une vertu essentielle pour atteindre la sagesse, la gloire ou la réussite. 

Les vertus de la patience sont célébrées par l’expression « Tout vient à point à qui sait attendre », son sens est transparent et développe l’idée qu’on arrive à tout avec de la patience  et du temps. N'est-il point ? 

J'avais à ménager  ma monture et travailler sur la patience. Aussi,  avec ce point de dentelle "cat's paw" (patte de chat), c'était tout trouvé.  

J’ai imaginé un châle triangulaire avec une large bordure au point mousse pour cet "esprit cocooning". Un point simple et répétitif pour apprivoiser les circulaires en m'inspirant naturellement de la patience légendaire du chat. C'est d'ailleurs un compagnon à 4 pattes, que j'affectionne beaucoup et qui est maître en la matière lorsque l'on observe de plus près !

07D6634A-E25B-4D1E-BB0E-5D966F450BAD

Ce châle est devenu réalité, tricoté en 2 versions (l'unie n'ayant pas été concluante à mes yeux) .  Il a été le 1er entièrement tricoté en circulaires et je vous l'avais laissé entrevoir ici  .  Terminé cet été, de retour du Lot et la laine en juillet dernier.

5B680A96-4B1D-40CA-9874-87F2EE6B7342

891CA0B6-52A2-4B81-960F-C63D8339E3F1

Ce châle que je voulais en laine tweedée, s'est fait patience et douceur durant ces derniers longs mois en me rappelant ce qu'il en était. J’attendais des jours plus lumineux pour vous le présenter. Ce week-end était encore sous la grisaille et la pluie. Quel bonheur et quelle joie de retrouver cette nature qui se revêt de magnifiques couleurs !

47C746CE-09C4-4CEA-9AEF-5775005F208E

IMGP2548

Tricoté avec la  Chinaillon de BDF, coloris anis avec 7 pelotes de 140 m. (45 % d'acrylique). Je l'ai peu fort bloqué et il est comme je l'espérais pour m'envelopper comme je l'aime. Il mesure 2m20 par 1m. 

Vous ne serez pas étonnée de savoir qu'à cette heure, l'amélioration que je pensais être,  ne l'était pas. Avec cette rechute et bien des interrogations sur la suite de mes encours, j’ai trouvé mes réponses. 

A cette heure, j'attends juste mon rdv kiné gentiment et ai laissé mes encours tricot pour quelques temps encore  ... "Temperance" et les autres, pas avant septembre si Dieu le veut !

Je suis  la première à le regretter et inutile de vous dire que si j’ai réformé un certain nombre de choses, les pdfs sauront patienter également

Depuis l’an dernier, j'ai activé d'autres ressources et ai développé d'autres centres d'intérêts pour nourrir cette patience en revenant à l'essentiel.

J'ai repris entre autre la méditation et mis en place des activités occasionelles : la vannerie et la teinture végétale. Je prends du temps ailleurs et loin des réseaux sociaux.  Oups ! Il y a du boulot à ce sujet 😎🤫👎🤪

Voili, voiloû  et  pour clore ce billet, l’occasion de vous montrer ces 2 principales activités manuelles en photo et m'être associée à la démarche sur l'endométriose en ce début de mois. Touchée et sensibilisée par le quotidien d'Huloga, qui en a témoigné. Je m’étais inscrite pour créer du jaune. Je l’ai mis aussi en peinture lors d’un stage. 

Je te salue chère Stéphanie et te souhaite un prompt rétablissement. Que celà ne soit plus qu’une histoire ancienne ❤️

2DC581A6-8667-4C9C-924C-2AF99275A4CB

Voilà, je suis sereine car j’accepte cette période de repos pour obtenir un résultat et si celà ne suffit pas, j'accepte également une éventuelle infiltration. Il y a un mieux même si je renonce à certaines chose, j’avance dans d’autres directions. 

Je crois bien que cette patience, il va falloir encore que je la cultive précieusement ... et vous ?

Mille douceurs au cœur et de joies simples en partage. 

Merci à mes chers ami(e)s et à tous mes maîtres spirituels qui m’ont fait lâcher prise. Merci bien,  à vous de m’accompagner ici et de savoir patienter ... c’est tout un art ! Plaît-il ? 

Au plaisir

Bien à vous,

Sylvie

 Edit de 8h30 : Je n'ai pas pris le temps de retranscrire mes notes et ce diagramme est resté tel quel, griffonné sur un coin de feuille, tandis que j'écrivais les notes d'un autre.  Ceci dit, j'ai pris beaucoup de plaisir à composer de futurs projets en devenir. Et, pour l'heure, étant dans l'incapacité de reprednre mes aiguilles de façon satisfaisante sans me blesser. Celà attendra. Veuillez m'en excuser. 

J'ai bien de choses à me consacrer ailleurs.  Et, qui plus est avec toutes les cueillettes printanières à glaner pour teindre de futurs écheveaux à l'automne ou en hiver (si le temps se maintient SI SI).  Aussi, des balades en sus pour joindre l'utile à l'agréable et me mettre en joie ... D'ailleurs, je crois bien qu'une certaine plante "L'isatis tinctoria" attend que je me penche sur la question.